Jardinage

Aloe vera : Réussir l’entretien

Réussir l'entretien de l'aloe vera
Aloe vera : Réussir l’entretien
5 (100%) 1 vote

L’aloe vera de la famille des aloès est une plante grasse cultivée depuis de longues dates dans les pays méditerranéens, d’Afrique du Nord et aux îles Canaries. Cette plante succulente dispose de feuilles persistantes composées de suc et de gel d’aloès qu’on peut retrouver dans des boissons et des produits cosmétiques.

Dans les 400 variétés d’aloès , certaines peuvent fleurir au printemps et en automne. Selon l’espèce, elles peuvent offrir des fleurs de couleurs jaunes, oranges ou rouges. L’aloe vera est une plante vivace qui apprécie les environnements chauds et qui s’acclimate très bien à la culture en intérieur. C’est une plante facile d’entretien conseillé pour les personnes n’ayant pas la main verte.

Découvrez dans cet article tous les éléments nécessaires à la réussite de la culture de votre aloe vera.

Choisir l’emplacement

L’aloe vera pousse généralement dans les régions au climat aride, il n’est pas rare d’en rencontrer aux îles Canaries et en Afrique du Nord. Et du fait de son origine, il craint l’ombre, le froid et l’excès d’humidité.

C’est une plante très résistante adaptée à nos intérieurs qui apprécie chaleur et lumière. Il est donc important de l’installer dans un endroit chaud et ensoleillé (soleil direct ou indirect). Au bord d’une fenêtre ou dans une véranda sera un emplacement adéquat pour un aloe vera. Et évitez les pièces sombres ou humides comme les caves ou les salles de bain.

Ne craignant pas le soleil et la chaleur, vous pouvez installer votre aloès à l’extérieur durant l’été, mais toujours à un endroit ensoleillé. Il pourra ainsi profiter de la lumière du soleil et de la chaleur de nos périodes estivales.

L’Aloe vera est une plante constituée pratiquement exclusivement d’eau, un simple matin de gelée et c’est la mort assurée. Par précaution, il est donc impératif de rentrer votre plante, lorsque la température nocturne descend sous les 15°C.

Comment arroser un aloe vera

L’aloe vera comme les cactus sont des plantes à arroser avec parcimonie et précaution. N’oublions pas qu’elles sont originaires de pays où les climats sont arides, voire semi-désertiques. Des arrosages trop fréquents et excessifs risqueraient de faire pourrir votre plante.

Malheureusement, il n’existe pas de recette magique concernant l’arrosage des plantes succulentes et des plantes de manière générale. La quantité d’eau et la fréquence d’arrosage dépendent de son emplacement , du volume du pot et de la taille de votre aloe vera. C’est en observant votre plante et en touchant la terre que vous saurez s’il faut l’arroser.

A titre indicatif, dans la plupart des environnements, l’aloe vera s’arrose modérément tous les 15 jours en été et une fois par mois en hiver. Toujours avec précaution avec une eau à température ambiante et de préférences entre les branches qui sont connues pour retenir l’eau.

Toucher le substrat et arroser votre plante uniquement lorsque le terreau est bien sec. En cas de doute, il est toujours préférable que votre aloe vera souffre de sécheresse que d’un arrosage excessif.

Si l’eau de votre robinet est calcaire, privilégiez un arrosage avec une eau de source ou de pluie. Si vous ne pouvez pas, à défaut , vous pouvez utiliser une eau filtrée grâce à une carafe Brita.

Conseils d’arrosage :

  • Assurez-vous que votre pot dispose bien de trou qui permet d’évacuer l’excès d’eau d’arrosage.
  • Si vous venez de rempoter votre aloe vera, il est préférable d’attendre quelques jours avant de l’arroser. Le temps que ses racines s’acclimatent au nouveau substrat.
  • Si vous avez placé votre cactée à l’extérieur, il est préférable de le mettre à l’abri en cas de forte pluie, pour éviter l’excès d’eau.
  • Vous pouvez rajouter un peu d’engrais à votre eau d’arrosage lors de la période végétative.
  • Arrosez avec une eau non calcaire à température ambiante

Engrais et fertilisation

L’aloès est une plante qui n’a pas spécifiquement un besoin d’engrais. Cependant, si vous souhaitez obtenir une croissance plus soutenue et favoriser l’enracinement, vous pouvez fertiliser votre aloe vera d’avril à septembre. C’est la période de croissance ou l’aloès va croître vigoureusement.

Pour cela, vous pouvez utiliser un engrais liquide spécial cactus et plante grasse. Diluez l’engrais avec de l’eau en suivant les instructions situées sur le packaging. Ce mélange sera à utiliser une à deux fois par mois lors de l’arrosage de votre plante. Arrêtez la fertilisation en hiver et automne et surtout évitez l’excès en engrais. L’aloe vera ne doit pas pousser trop vite, elle a besoin de grandir à son rythme pour s’enraciner correctement dans son substrat.

Acheter de l’engrais en ligne

Comment rempoter un aloe vera

Pour la santé de votre aloe vera, il convient de le rempoter dans un pot d’une taille supérieur tous les 3 à 4 ans au début du printemps.

C’est une plante qui aime croître, un pot d’un diamètre plus grand permettra de donner de l’espace aux racines. Le rempotage est également l’occasion de renouveler le terreau. Avec le temps, le terreau s’appauvrit, la plante absorbe les nutriments. Il faut donc le renouveler tous les 3 à 4 ans.

Pour les aloe vera de grande taille, le rempotage est compliqué, voire impossible. Dans ce cas, vous pouvez effectuer un surfaçage. C’est une technique utilisée sur les grands sujets qui consiste à renouveler le terreau sur quelques centimètres.

Conseils de rempotage

  • Après un rempotage, il convient d’attendre deux ou trois jours avant de l’arroser. Le temps que les racines s’adaptent à leur nouveau substrat avant de devoir absorber de l’eau.
  • Veillez à prendre un pot troué pour éviter que l’eau stagne au fond et pourrisse les racines.

Les étapes pour rempoter un aloe vera

  1. Choisir un pot d’une taille supérieure
  2. Mettre une couche de bille d’argile au fond du pot pour favoriser le drainage
  3. Placez un feutre de drainage par-dessus la couche précédente pour garder à long terme la séparation du terreau des billes d’argiles
  4. Mélangez du terreau spécialement conçu pour les cactus avec du sable afin d’obtenir un substrat bien drainant
  5. Déposez quelques centimètres de ce mélange sur le feutre de drainage
  6. Retirez l’aloe vera de son pot et placez-le dans son nouveau pot
  7. Comblez les espaces avec le mélange terreau-sable
  8. Finissez le rempotage, par tasser le substrat avec vos doigts. En cas d’enfoncement, n’hésitez pas à en rajouter.

Le rempotage en vidéo

Recevez l’actu et les bons plans

Laissez un commentaire