Guides des espèces

Bonsai Erable

Bonsai erable
Bonsai Erable
4.3 (86.67%) 6 votes

Le bonsai erable est une espèce très courante et appréciée pour son feuillage coloré et sa structure. Originaire du Japon et de Chine, l’erable est un arbre caduc et se divise en pas moins de 150 variétés d’arbres et d’arbustes différents. L’Acer Ginnala, l’Acer Davidii, l’Acer Campestre, l’Acer Bloodgood, etc. font partie de ses cultivars. La variété la plus connue et la plus répandue en bonsai est l’Acer Palmatum ou autrement appeler l’érable du Japon.

Si vous souhaitez acheter un bonsai erable, sachez que les prix dépendent de la variété et de son âge.

Emplacement du bonsai

L’érable aime le soleil toutefois en été, votre bonsai doit être protégé d’une exposition prolongée au soleil qui lui provoque des brûlures sur la pointe de ses feuilles. L’idéal serait un emplacement ensoleillé le matin et à la mi-ombre l’après-midi. À défaut, une toile d’ombrage permettra à l’erable d’être protégé des grosses chaleurs. Sachez qu’un emplacement trop ombragé entraîne un agrandissement du feuillage qui déformera le bonsai.

Bien que l’erable accepte des températures allant de -10°C à + 30°C selon la variété, il est important de bien le protéger des gels hivernaux avec un paillage.

Entretien du bonsai erable

Arrosage du bonsai erable

Les grands principes de l’arrosage du bonsai valent également pour l’érable. Arrosez copieusement uniquement lorsque le substrat a bien séché, laissez toujours assécher la terre entre deux arrosages. Les bains autrement dit la méthode de bassinage sont à pratiquer en cas d’urgence lors d’un coup de chaleur ou d’un dessèchement brutal du substrat. En complément, vous pouvez effectuer une pulvérisation sur le feuillage.

En été et par grosse chaleur, préférez un arrosage copieux de préférence le matin ou en début de soirée et évitez la pulvérisation qui risquerait de brûler le feuillage.

Conseils d’arrosage

  • Préférez l’eau de pluie à l’eau du robinet qui est souvent calcaire. À défaut, utilisez l’eau du robinet filtré grâce à une carafe Brita.
  • Évitez un arrosage à l’aveuglette, vérifiez si votre arbre en a vraiment besoin en touchant le substrat.

Rempotage

Il est conseillé de rempoter le bonsai tous les ans pour les jeunes sujets et tous les 2 à 3 ans pour des sujets plus âgés. Le rempotage d’un bonsai erable s’effectue avant la sortie des bourgeons au mois de mars / avril.

Les étapes d’un rempotage

  1. Dépotez votre bonsai. S’il est fixé à son pot, coupez les fils d’ancrage à l’aide d’une pince coupante.
  2. Retirez tout le substrat et démêlez délicatement les racines à l’aide d’une baguette chinoise ou d’une griffe à racines.
  3. Taillez les grosses racines afin de former de nouvelles radicelles. Elles sont très actives et nourrissent l’arbre.
  4. Prenez votre nouveau ou ancien pot et placez une grille de drainage sur le ou les trous.
  5. Déposez au fond du pot, une couche de pouzzolane ou d’akadama à gros grains pour favoriser le drainage. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser du gravier.
  6. Recouvrez avec une fine couche de substrat et déposez votre bonsaï dans le pot.
  7. Comblez les espaces vides avec le substrat et tassez-le avec vos doigts ou à l’aide d’une baguette chinoise. En cas d’enfoncement, n’hésitez pas à en rajouter.
  8. Et pour finir, arrosez votre bonsai copieusement.

Conseil:

Après un rempotage, il convient d’attendre au moins 15 jours avant de lui donner de l’engrais. Surtout juste après une taille des racines.

Engrais et fertilisation

Dans un pot, les racines épuisent rapidement les oligo-éléments présents dans le sol, et les arrosages fréquents le lessivent. Il faut donc apporter de l’engrais pour stimuler sa croissance et garder sa bonne santé.

Fertilisez votre bonsaï érable avec un engrais organique liquide ou solide riche en Azote (N), Phosphore (P) et Potassium (K). Pour les initiés, c’est ce que l’on appelle un engrais NPK.

Le rôle des éléments d’un engrais pour bonsaï

Azote (N): Favorise et stimule la croissance des feuilles et des tiges.
Phosphore (P): Il permet d’améliorer la croissance racinaire.
Potassium (K): Renforce les défenses de l’erable contre les maladies en augmentant les réserves nutritives des racines.

Au printemps, vers mars / avril, donnez un engrais organique plus riche en Azote pour favoriser la croissance.

À l’automne, donnez à votre bonsaï erable un engrais plus riche en Phosphore et en Potassium afin d’améliorer sa pousse racinaire et d’augmenter ses réserves nutritives pour l’hiver.

En cas d’utilisation d’un engrais liquide, veillez à bien suivre les recommandations situées sur le flacon. Les engrais liquides sont souvent bien plus corrosifs que les engrais solides et vous risquerez de brûler les racines.

Taille du bonsai erable

Taille de structure

Comme son nom l’indique, la taille de structure permet de restructurer votre arbre pour lui redonner une forme et un style.

La taille de structure se pratique en hiver après l’arrêt de la végétation ou après la perte des feuilles pour éviter une trop forte déperdition de sève. Pour la taille des grosses branches, n’hésitez pas à appliquer du mastic pour améliorer la cicatrisation.

Après la période de croissance, certaines branches ont trop ou mal poussés dans différentes directions, vers le haut, vers le bas, etc. Elles dépassent et déforment totalement votre bonsai. C’est ces branches qu’il faut couper. Commencez la taille de votre bonsaï par le bas et non par le haut. En partant du bas, on se donne une meilleure visualisation de la forme à donner à son bonsai.

Taille d’entretien

La taille d’entretien se pratique pendant la période végétative sur des erables généralement âgés et déjà formés. Taillez l’extrémité des rameaux lorsque les deux petites feuilles terminales se sont déployées. Cela empêche l’arbre de trop pousser et d’éviter que les feuilles deviennent trop grandes. Sur des sujets importants disposant de rameaux durs, l’usage de ciseaux est indispensable.

Défoliation du bonsai

La défoliation est une technique qui consiste à couper partiellement ou totalement toutes les feuilles d’un arbre caduques afin de forcer une régénération du feuillage et l’augmentation de la ramification.

La défoliation doit donc être exclusivement effectuée sur des sujets en bonne santé. La régénération du feuillage est un processus qui fatigue un bonsaï c’est pourquoi, il est recommandé d’espacer les défoliations d’au moins deux à trois ans et de ne pas l’effectuer lors une année de rempotage.

Maladies

Les erables sont très résistants, dans un bon substrat, placé au bon emplacement et bien entretenu, il ne risque pratiquement rien. Cependant, il peut y avoir des symptômes qui peuvent faire penser à une maladie.

Feuilles qui brunissent et dessèchent aux extrémités

Cela provient d’un excès de chaleur et de soleil. Pas de panique, cela n’est pas très grave. Mettez votre bonsai à un emplacement moins exposé au soleil ou mi-ombre pendant quelque temps. Surtout en période de canicule.

Feuilles qui tombent

Cela provient d’un excès d’arrosage ou d’un substrat trop compact. Rempotez votre bonsai dans un sol drainant et taillez les racines ⅓ avant le pourrissement des racines.

Pas de panique, si la chute des feuilles intervient en automne/hiver. Le bonsai erable du Japon est une espèce caduque, il est donc normal qu’il perde ses feuilles. Cela fait partie du cycle naturel de vie d’un arbre dit caduc.

Recevez l’actu et les bons plans

Laissez un commentaire