Débutant en bonsai

7 astuces pour débutant en bonsai

7 astuces pour débutant en bonsai
data-full-width-responsive="true">
7 astuces pour débutant en bonsai
4.4 (88.89%) 9 votes

Découvrez nos 7 astuces pour les débutants en bonsai.

Comment arroser un bonsai ?

  1. Définir une fréquence d’arrosage est difficile tant les facteurs sont nombreux: Emplacement, saison, taille du pot, l’espèce du bonsaï, le type de terreau… Avec de l’expérience, il existe quelques astuces pour savoir si la terre est sèche.
  2. Si vous êtes débutant en bonsai l’utilisation d’un testeur d’humidité vous permettra de savoir facilement quand arroser.
  3. L’eau apporte des nutriments à l’arbre, c’est pour cela qu’il ne faut surtout pas arroser avec de l’eau déminéralisée.
  4. Arroser de préférence avec de l’eau de pluie, en plus d’être plus écolo que l’eau du robinet, elle ne contient pas de calcaire et de chlore.
  5. Utiliser la technique de bassinage pour l’arrosage de vos bonsais. Cette méthode consiste à arroser le bonsaï en pluie fine à l’aide d’un arrosoir muni d’une pomme fine.
  6. En été, selon l’emplacement et la chaleur, il est parfois nécessaire d’arroser un bonsaï une à deux fois par jour.

Découvrez nos conseils sur l’arrosage du bonsai

Tout sur l’arrosage du bonsai

Quel emplacement et température ?

Choisir l’emplacement du bonsai est crucial pour la santé et la croissance d’un bonsai. Chaque espèce à des besoins différents (exposition, température, lumière…), nous verrons ici quelques généralités. Pour des informations plus spécifiques à la variété du bonsai, consultez notre guide des espèces.

  1. Un bonsai demande un endroit lumineux et cela qu’il soit cultivé en intérieur ou en extérieur.
  2. Selon la saison, il faut changer l’emplacement du bonsai. En été à l’extérieur et en hiver à l’intérieur.
  3. Pour certaines espèces tropicales comme le ficus, il est préférable de le placer à l’intérieur tout au long de l’année.
  4. Chaque espèce de bonsai d’extérieur dispose d’une résistance au froid différente. De façon générale, il est important de protéger le bonsai des gelées (protection, véranda ou serre froide…).
  5. En été ou lors d’une canicule, n’hésitez pas à changer l’emplacement de votre bonsai s’il est fortement exposé au rayon du soleil.

Où placer votre bonsai ?

Pourquoi utiliser de l’engrais

Cultivés dans un faible volume de terre, les bonsais n’y trouvent pas les nutriments nécessaires à sa bonne croissance. C’est pour cela qu’il faut apporter de l’engrais afin d’enrichir le sol en nutriments.

  1. Les trois éléments qui composent un engrais à bonsai sont:
    • L’Azote (N) qui favorise et stimule la croissance du feuillage.
    • Le Phosphore (P) qui améliore le développement des racines.
    • Le Potassium (K) qui aide à la croissance des fleurs et des fruits.
  2. Préférez l’utilisation d’un engrais organique à décomposition lente à un engrais liquide (Ex. Biogold).
  3. Donnez de l’engrais en petite quantité et de manière régulière.
  4. Évitez de donner de l’engrais à un bonsai faible ou malade.
  5. En cas d’utilisation d’un engrais liquide, il est important d’arroser le bonsai avant l’apport.
  6. Chaque espèce à des besoins d’engrais différents, pour plus d’information consultez notre guide des espèces.

Quelle est la meilleure terre à bonsai ?

  1. Les bonsais sont généralement cultivés dans de petits pots, une bonne terre et un bon mélange de substrat sont primordiaux pour la santé du bonsai.
  2. Les 4 éléments importants d’une bonne terre à bonsai sont une bonne rétention d’eau, un bon drainage, une bonne aération et d’apporter des éléments nutritifs.
  3. L’akadama et la pouzzolane sont très souvent utilisés dans le mélange d’un substrat pour bonsai.
  4. Cependant, chaque espèce de bonsai à un besoin différent, pour en savoir plus consultez notre guide des espèces.

Guide des espèces

Quand rempoter un bonsai ?

  1. Le début du printemps est de manière générale la saison propice au rempotage, juste avant la reprise de la végétation du bonsai.
  2. La fréquence de rempotage d’un bonsai diffère selon son espèce, la taille du pot et du substrat. Approximativement, il faut compter un rempotage tous les 3 à 5 ans pour les conifères, 2 à 3 ans pour les caducs (érable…), 1 à 3 ans pour les fruitiers (citrus…) et tous les 2 ans pour les bonsais d’intérieur comme le ficus.
  3. Quelques signes peuvent indiquer qu’il est temps de rempoter un bonsai : lorsque les feuilles commencent à devenir jaunes et que les racines commencent à sécher, ou bien lorsque la pénétration de l’eau dans le substrat devient difficile lors de l’arrosage.

A lire également:

Comment choisir un pot à bonsai ?

  1. Un pot avec des trous de drainage et des pieds pour favoriser l’évacuation de l’eau.
  2. Il ne doit pas avoir de rebords intérieurs pour faciliter le dépotage du bonsai lors du prochain rempotage.
  3. Si le bonsai est placé à l’extérieur, le pot doit être résistant au gel.

Pour en savoir plus, découvrez notre guide conseil sur le choix d’un pot à bonsai.

Choisir un pot à bonsai

A lire également: Les styles et formes de bonsai

Comment sauver mon bonsai des maladies et des insectes ?

  1. Si votre bonsai perd ses feuilles, découvrez les causes potentielles et les solutions dans notre guide.
  2. En cas de jaunissement ou noircissement des feuilles, consultez nos conseils.
  3. Arrêtez la fertilisation sur un bonsai faible ou malade.
  4. En cas d’attaque de parasite, mettre à l’écart le bonsai infecté des autres plantes.
  5. À titre préventif, il est possible d’appliquer des traitements fongicides et insecticides au printemps.

A lire également:

data-full-width-responsive="true">
Recevez l’actu et les bons plans

Commentaires
  • Je viens souvent sur votre site pour m’informer, comment entretenir un bonsaï, mais je ne trouve pas sur le bougainvillier quel substrat utiliser, est ce un caduc ? je débute seulement et je ne sais pas trop comment maintenir mon arbre en vie. Merci pour votre réponse.

    • Bonjour Jean,

      Nous venons d’ajouter le bougainvillier dans notre guide des espèces. Voici le lien: Guide du bougainvillier.

      Pour répondre à votre question, le bougainvillier est normalement un arbuste aux feuilles persistantes, mais sous le climat français il est normal que quelques feuilles tombent durant l’hiver.

      Bonne lecture et à bientôt 🙂

Laissez un commentaire